Je vous présente Lucie Weber

Lucie Weber, c’est une femme aux multiples facettes: maman, architecte et créatrice de bijoux.

Débordante d’énergie, je l’ai rencontrée à UNIcréa. Elle était à la recherche de créateurs et créatrices suisses pour sa boutique p’ARTages et son marché de Noël.

Echange de carte de visite. Je découvre son monde: ses bijoux, de belles créations, colorées et joyeuses, dégageant un côté chic et fou à la fois, donnant une 2ème vie à de magnifiques boutons des années 30 à 70. 

J’ai envie de vous la faire connaître et je lui ai donc posée quelques questions: 

  • Lucie, tu crées des bijoux. Mais pas que. Raconte-nous ton parcours :

Après un CFC de dessinatrice en machine, j’ai tout de suite bifurqué dans l’architecture… parce que j’avais besoin de plus de créativité !

Ensuite j’ai tout fait en même temps; des enfants, une boutique d’arts appliqués, créer des bijoux, le concept de la 2ème Vie du bouton, retaper notre ferme, l’architecture en free-lance, ouvrir une boutique d’artisans-créateurs.

Et je me suis torturée des années en me disant qu’il fallait que je choisisse, que je faisais tout à  moitié et que je ne pouvais pas tout faire.

Maintenant j’ai pris confiance en moi et j’assume…même si c’est fatiguant, c’est ce que j’aime et je m’en sort pas si mal !

En ce moment je relance la boutique p’ARTages, boutique d’artisans-créateurs que j’avais créée en 2012 et qui prend maintenant ses quartiers dans la grange, un lieu moderne et magique avec ses poutres anciennes.

J’ai envie de rendre ce lieu vivant avec des expositions, des cours de yoga ou autres.

  • Qu’est-ce qui t’a fait choisir d’exercer plusieurs métiers en même temps ?

La passion. Je suis enthousiaste et je rencontre de belles personnes qui me donne l’énergie et qui comme moi aiment partager!

  • Quelles sont les valeurs importantes à  tes yeux ?

La famille, le partage et donner du sens à ce que je fais.

  • Veux-tu faire passer un message particulier avec tes bijoux?

Depuis 17 ans que je crée, je ne sais pas quel message je voudrai faire passer mais je vois que mes bijoux touchent les gens donc c’est une histoire d’émotions… les couleurs, le toucher, la nature, ces boutons qui ont une histoire et qui revivent au travers d’un bijou de façon subtile…

Parmi les boutons anciens, qu’ils soient en verre ou dans d’autres matières, certains détails sont fabuleux, c’était déjà  des petits bijoux en soi !

  • Comment est venu cette idée, ce concept de la 2ème vie du bouton? 

C’est lors d’un voyage en Afrique de l’ ouest que j’ai craqué pour les perles en pâte de verre faites artisanalement avec des bouteilles recyclées.

Leur trou décentré et irrégulier ne permettait pas de faire de jolis colliers d’où l’idée de mettre des boutons en intercalaires.

Une amie m’a parlé d’un brocanteur qui vendait des boutons. Il avait racheté le stock d’une usine en Allemagne, 3 millions de boutons en verre datant des années 1930 à 1970.

Il y en avait de toutes les couleurs, un vrai trésor et ce fut le coup de coeur… J’en ai acheté 200’000 environ, il ne restait plus qu’à  leur donner une 2ème Vie!

  • Nous avons un point commun dans nos créations : la couleur. Quelle est son importance pour toi ?

La couleur est partout dans la nature, je crois que c’est ça qui m’inspire. Il y a longtemps j’avais suivi un cours de teinture de laine avec des plantes, toutes les couleurs de la nature vont ensemble !

  • Et pourquoi ?

C’est la Vie… dans la vie ce n’est jamais ou tout noir ou tout blanc.

C’est plus subtil et tellement riche, comme les couleurs !

  • Et pour finir, as-tu des conseils pour choisir et porter des bijoux?

Ecouter son coeur, ainsi on suit sa propre mode, une mode intemporelle.

  • Merci Lucie pour tes réponses. A bientôt!

Pour découvrir les bijoux de Lucie Weber, rendez-vous sur son site: www.bijoux-fous.ch

ou directement dans sa boutique:

Boutique p’ARTages, Rte de l’Ancienne Poste 1, 1073 Savigny


Lucie Weber était présente lors des ventes privées chez Crocus. A une prochaine fois! 

Je vous présente Lucie Weber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *